MICHELLE WIE

 

Fiche d’identité

Nom de naissance

 Michelle Sung Wie

Date de naissance

 11 octobre 1989 (29 ans)

Lieu de naissance

Honolulu

États-Unis

Nationalité

États-Unis

Taille

1,83 m (6 0)

Carrière

Passé pro en

2005

Circuit pro

LPGA Tour depuis 2009

Victoires pro

5

Tournois majeurs

Kraft Nabisco

3e en 2006

LPGA

2e en 2005

Open américain

gagné en 2014

Open britannique

3e en 2005

 

 

Le sac de MICHELLE WIE :

 

Driver: Callaway Rogue, 10.5 degrés

 

Bois 3: Callaway GBB Epic, 15 degrés

Bois 5: Callaway Rogue, 19 degrés

Bois 7: Callaway GBB Epic, 21 degrés

Bois 11: Callaway Rogue, 25 degrés

Fers (6-7): Callaway Rogue Pro; (8-PW): Callaway X Forged

Wedges: Callaway Mack Daddy 4 (52, 56, 60 degrés)

Putter: Odyssey O-Works Red #1 Wide

Balle: Callaway Chrome Soft X

 

 

La configuration de sac de MICHELLE :

Peu d’information filtrent sur la flexibilités des shafts que Michelle Wie utilise. Cependant, une ou deux indications, distillées ici ou là, ajoutées à une configuration atypique, nous permettent de définir certaines caractéristiques de jeu de la championne américaine. D’un côté, nous avons un physique exceptionnel (1.83m) qui lui permet de jouer un manche extra-stiff Mitsubishi Diamana sur son driver et, par ailleurs, nous avons un sac dont les longs fers sont absents – sa série de fers commence au fer 6 – mais dans lequel nous avons quelques bizarreries comme un bois 7 – dont le loft n’est que de deux degrés inférieur au club qui le précède !- et surtout un bois 11 ! Couplons cela à une configuration de wedging à 3 sandwedges et nous arrivons à la conclusion que cette joueuse, bien que très puissante et capable de supprimer les longs clubs d’attaque de greens, est tout particulièrement axée sur l’efficacité de son petit jeu. Loin de la violence que l’on aurait pu deviner du fait de son gabarit, Michelle Wie est avant tout une joueuse de “toucher” qui recherche le contrôle avant tout. La balle qu’elle utilise prouve qu’elle apprécie les trajectoires hautes, ce qui est courant chez les femmes et rare chez les hommes.

%d blogueurs aiment cette page :