L’e-learning et les golfeurs “Patchwork”...

L’une des conséquences prévisibles de la crise sanitaire que la France vient de traverser concerne l’évolution des méthodes d’enseignement et elle marque notamment la prédominance d’internet en tant que vecteur pédagogique moderne. Ainsi, nous voyons, en cette période de changement, pléthore d’enseignants, connus ou moins connus, proposants aux quatre coins du web des méthodes alléchantes d’un point de vue “marketing” mais dont le contenu semble davantage reposer sur la nouveauté du support plutôt que sur un fond technique ou pédagogique quelconque. Car il ne faudrait pas se tromper : le golf n’est pas un sport plus simple à appréhender depuis que le COVID est passé par chez nous et son apprentissage – hélas – n’est pas plus digeste lorsqu’il est prodigué par vidéo, via internet. 

Plus grave encore, la plupart des offres proposées sur le web reposent sur des programmes déstructurés, dictés par des impératifs de marketing, et correspondent aux probabilités d’achat des consommateurs plutôt qu’à la chronologie nécessaires à un apprentissage efficace. Le résultat de ce petit jeu dangereux consiste à fabriquer des golfeurs patchwork, possédant des bribes de connaissances dans diverses situations de jeu mais incapables de concevoir un swing dans son ensemble.

Bien sûr, la nature fera son oeuvre et seuls les enseignants les plus sérieux iront au terme de l’aventure “e-learning”. Méfions-nous, d’ici-là, des flatteurs qui proposent un apprentissage “facile”, “des progrès instantanés” et des “pertes de points immédiates” (et imaginaires) à la clef. Car si tout cela était vrai, nous n’aurions pas eu besoin d’attendre d’être victimes d’une crise sanitaire comme celle que nous avons connue pour que ça se sache …  

FdeC.

Cette semaine à la Une d'Avisgolf.com

20 Juin 2020, rubrique "TESTS VIDEOS"

Driver MIZUNO ST 200 : LE FIRMAMENT NIPON !

MIZUNO, on connaît. C’est la marque de l’acier, la marque de la forge, la marque des Samouraïs. En bref, c’est l’enseigne des joueurs de fers qui manient une balle de golf comme on conduit une voiture. Mais l’an dernier – pour la première fois en 19 ans – la firme d’Osaka a réussi à placer un driver, le ST 190, dans le sac d’un vainqueur du PGA Tour Américain. Cette victoire aura suffit pour que les ingénieurs Japonais se sentent pousser des ailes et se triturent les neurones pour nous proposer une version 2020 convaincante. Le résultat se nomme ST 200. Présentation parfaite à l’adresse, sonorité hors-normes, performances inégalées, ce driver a déjà fait tourner la tête de nos testeurs qui ne se nourrissent plus, depuis, qu’avec des baguettes … Le test “surprise” de l’année, à ne manquer sous aucun prétexte !

20 Juin 2020, rubrique "TESTS VIDEOS"
BOIS DE PARCOURS SIM MAX n°5 : UNE DERNIÈRE BALADE À SIM-CITY…

Nous terminons notre exploration de la gamme SIM de TaylorMade par le bois 5 de la série. Sans semelle asymétrique apparente, ce bois de parcours permettait de nourrir quelques espoirs quant à sa jouabilité dans un secteur de jeu où les offres pertinentes sont rares. Nos testeurs ont donc été mis à contribution pour sortir de ce club toute les palettes de coups dont il était capable, en regrettant toutefois que le manche fourni à cette occasion soit le même que celui dont les autres clubs de la série étaient déjà dotés … Le test de la dernière chance pour une série SIM Max qui n’aura pas tenu toutes les promesses auxquelles nous pouvions nous attendre.

13 Juin 2020, rubrique "TESTS VIDEOS"
Fers TaylorMade P760 :  le dernier cocktail à la mode.

Finis, les P750 et les P770 ! TaylorMade a pris le pari de fondre les deux séries en une et nous livre une gamme combo qui réunit un concept de lame pour ses fers les plus courts et le dernier cri de la technologie Hollow-Body pour les fers les plus longs. En théorie, ces P760 offrent un taux de performance élevé. Mais, pour que la réussite soit au rendez-vous, il reste à ce millésime trois écueils à franchir : permettre un passage sans douleur d’un type de technologie à un autre au sein d’une même série, gagner en précision pour satisfaire la cible de joueurs envisagée pour ces clubs, et maintenir la puissance affichée par le P790, initiateur bien connu des séries P de TaylorMade.

13 Juin 2020, rubrique "TESTS VIDEOS"
Bois de parcours Titleist TS2 : le rêve de papier.

Prenez un bois 4 de 18 degrés – déguisé en bois 3 -, dans une marque réputée comme Titleist, vérifiez que son aîné dans la gamme (le driver TS2) ait passé brillamment les tests d’AVIGOLF, appairez-le à un manche offrant un point de flexion low ou mid-low et vous devriez avoir ce qui se fait de mieux et de plus facile à jouer en tant que bois de parcours. C’est en tous cas ce que nous sous sommes dit, dans notre quête perpétuelle du fairway wood idéal. Le TS2 ainsi constitué saura-t-il répondre à nos attentes et, par extension, aux vôtres ? La réponse tout de suite, dans un test AVISGOLF chargé d’espoirs … sur le papier !

06 Juin 2020, rubrique "TESTS VIDEOS"
Fers TaylorMade P790 version 2020 : le mieux, ennemi du bien ?

Indiscutablement, le P790 de TaylorMade est un club qui possède ses lettres de noblesse, Sa première mouture, sortie en 2017, était une petite révolution dans le sens où elle inaugurait la technologie Hollow-body qui est aujourd’hui représentée dans la gamme de tout constructeur généraliste. Ce club se caractérisait par une puissance importante tout en garantissant une tolérance maximale et ne pouvait être critiqué que sur la régularité des trajectoires de balles qu’il offrait. La version 2020 de ce club quasi-mythique aura oeuvré pour combler cette lacune. Au passage, les ingénieurs maison auront apporté quelques modifications sur l’architecture du club, reste à savoir si ces changements auront été bénéfiques, ou pas, pour l’avenir de ce modèle. 

TEE VERT

à Céline Boutier, qui vient de remporter le Women’s Texas Open avec les scores de 68-64 et 67, au Old American Golf Club, The Colony, Texas. A six semaines de la reprise du LPGA, on ne pouvait rêver d’une meilleure reprise …

TEE ROUGE

aux organisateur de la Ryder Cup 2020 qui n’ont toujours pas tranché sur la tenue de l’épreuve ou pas. Il leur faudrait encore quelques semaines pour prendre une décision….

Launch-angle : plus qu’une question de loft.

Il y a quelques années de cela (2015), un rapport réalisé par le théoricien américain Dave Tutelman a mis en évidence l’importance majeure de l’orientation de la face du club à l’impact – aussi bien verticalement que horizontalement – reléguant d’autres facteurs tels que le plan de swing ou l’angle d’attaque à des rôles subalternes dans le mouvement de golf. Ce rapport, ou plutôt ce constat, s’appuie sur…  lire la suite

Vidéos Avisgolf les plus populaires

Nicolas Colsaerts
Dustin Johnson
Francesco Molinari
Rory McIlroy
Shane Lowry
Jon Rahm
Michelle Wie
Abonnez-vous à la newsletter