Fers WILSON STAFF D7 Forgés : du toucher en plus de la distance.

Janvier 2020

Les D7 de Wilson Staff sont les fers les plus puissants du marché actuel, c’est un fait. Et leurs chiffres de vente feraient pâlir plus d’un fabricant généraliste. Mais dans l’esprit du golfeur français, cette marque couvre surtout les besoins de joueurs débutants. La version forgée du D7 qui va sortir courant Février devrait définitivement mettre fin à cette légende. Car vous le savez tous : qui dit “forgé” dit “toucher” et c’est justement ce que le club propose mais sans sacrifier à la puissance qui reste garantie par les ingénieux “Power-Holes” (voir article de blog) ainsi que par la nouvelle “Power Chamber” garnie d’uréthane. Cerise sur le gâteau, ces D7 vont enfin être “fittables” au delà d’un simple choix de manche spécifique.

Drivers TaylorMade SIM : M6+ ou M5+ ? Les deux, mon capitaine !

Janvier 2020

Difficile de reprendre le flambeau après un modèle comme le M6 qui a trusté les podiums ces deux dernières années par sa puissance ainsi que par sa tolérance. Et pourtant TaylorMade l’a fait avec son nouveau SIM (Shape In Motion). La firme américaine a poussé l’exercice au maximum en améliorant l’aérodynamisme de la canne dans l’espoir que ceci permette au joueur d’augmenter sa vitesse et donc sa distance. Par ailleurs, dans un souci de diminuer le nombre de modèles offerts à la vente, celui-ci intègre les masselottes amovibles qui permettent de customiser son club et qui étaient présentes sur le modèle M5, cette fois. Des clubs qu’AVISGOLF aura grand plaisir à tester afin de trier le grain de l’ivraie.

Fers SIM et SIM OS : la bonne carte pour TaylorMade ?

Janvier 2020

Ils sont la nouvelle génération de fers de la marque de Carlsbad et viennent relever les M5 et M6 de leur tour de garde. 

Barre d’écho pour assouplir le contact sans perdre de vitesse située derrière le sweet spot; Speed Bridge pour unifier semelle et top-line, Thru Slot Speed Pocket – pour augmenter l’effet trampoline – réalisé en polymère, le club ne manque pas d’atouts même s’il n’apporte pas vraiment de révolution technique sur le papier. Un cavity-back qui semble de bonne facture et qui devrait remporter un franc succès au vu des efforts de marketing de la marque ces derniers mois.

Fers PXG 0311 Gen3

Janvier 2020

Si vous avez de quoi investir sur une série de fers à 425$ le club, ces PXG Gen3 0311 sont (peut-être) faits pour vous. Ces en tous cas ce qui se dit chez monsieur Parson, le propriétaire de la marque. Les 0311 se déclinent en trois versions T (pour Tour), P (pour Players) et XP (pour Extra performance) qui peuvent se mélanger pour obtenir un combo intelligent. La justification de leur prix: entre autres une forge de l’acier qui s’effectue à 5 reprises là où les plus gros concurrents de la marque ne répètent l’opération que 4 fois… Pour le reste, nous sommes sur des prestations parfaites en termes de qualité de matériaux et d’assemblage.

Driver CALLAWAY MAVRIK : fin du cycle Rogue ?

Décembre 2019

Le 12 Décembre, le nouveau driver de CALLAWAY – le MAVRIK – va s’installer dans les proshops américains, dans un premier temps, puis traversera l’Atlantique pour rejoindre nos clubs. A l’heure actuelle, nous ne possédons que ces photos en noir et blanc, directement issues des dossiers homologués par l’USGA, mais cela ne nous empêche pas de tracer, déjà, quelques grandes lignes. Le driver se déclinera en deux versions : standard et sub-zero. Nous notons que les deux modèles sont équipés de la JailBreak Technology et que le sub-zéro possède un poids additionnel placé près de la zone d’impact pour abaisser la trajectoire de balle et diminuer le backspin. Les deux modèles sont ajustables (voir Hosel) mais ne disposent pas de masses amovibles sur la semelle. Le bulge sur le modèle standard semble plus marqué que sur le sub-zero. Bien sûr, nous pourrions imaginer que ce modèle s’intercalera entre deux modèles existants. Mais lorsqu’on sait que CALLAWAY vient de prévenir ses distributeurs que la customisation des modèles ROGUE ne sera dorénavant plus réalisée, il n’est pas difficile de définir la cible de ces bois MAVRIK.

Prototype KING COBRA RF : Une montée en puissance en 2020 ?

Décembre 2019

Bien entendu, il ne s’agit que d’un prototype mais un d’un prototype bien installé dans le sac de Ricky Fowler (RF). Le club (qui est d’une pureté esthétique absolue!) pose bien des problèmes, cependant, à ceux qui tentent de l’évaluer à partir de ces images. Car le KING COBRA RF est une lame, c’est certain. Mais une lame non-forgée si l’on en croit toute absence d’inscription l’indiquant. Les ingénieurs de COBRA qui ont gouté aux joies de l’injection de métal polymorphe cette année sur ses wedges auraient-ils trouvé une formule magique ou bien le club ne serait-il pour finir qu’un Hollow-body ? Dans tous les cas de figure, nous devrions avoir la réponse rapidement car chez COBRA, c’est connu, on ne traîne pas !

Drivers KING COBRA SpeedZone and SpeedZone Xtreme : Plus qu’une refonte du F-9 Speedback.

Décembre 2019

C’est un travail tout en finesse qui a été effectué sur le successeur 2020 du driver Speedback qui aura été au cours de cette année l’un des concurrents sérieux aux PING G410, CALLAWAY Epic Flash et autres MIZUNO ST 190G. Au final, nous nous retrouvons avec deux moutures différentes, l’une servant de base à la suivante -le SpeedZone- tandis que la SpeedZone Xtreme est voué à devenir chez COBRA ce qu’était le G400 MAX chez PING : un club adoré de tous car on peut le frapper à tout va tout en gardant la balle en jeu. Le secret de cette formule: une tolérance maximale, un MOI jamais égalé, un usinage total de la face du club (100%), une structure en titane glissée dans le corps du club qui permet d’alléger la couronne, un centre de gravité ultra-bas et une aérodynamique de fusée. Dans les proshops à partir du 17 Janvier.

Sandwedge TITLEIST VOKEY SM-8 : La confirmation tant attendue.

Décembre 2019

Lorsque l’on parle de TITLEIST et qu’on y associe de surcroît le nom VOKEY on sait que l’on parle de sandwedge et de sandwedge de qualité, comme la marque de golf numéro Un sait en produire. Qualité des matériaux irréprochable, finition et assemblages parfaits, rien ne manque. Mais la question qui hante nos nuits (lorsqu’on est un fan) c’est de savoir si l’équilibrage retenu pour la mouture SM-7 (voir notre test comparatif sur les sandwedges) sera confirmée ou pas en 2020 par ce tout nouveau SM-8. Dans l’affirmative, cela indiquera que TITLEIST a définitivement opté pour un allègement du swingweight sur les clubs d’approche au détriment des joueurs qui apprécient des wedges plus lourds et cette indication ne sera pas innocente. Par ailleurs, les principales modifications de ce modèle par rapport au précédent résident dans la forme de la semelle plus longue et plate – sur l’image fournie – ainsi qu’une variation de l’épaisseur de la lame qui devrait adoucir le toucher en fonction de l’emplacement de la prise de balle. Rappelons que les modèles VOKEY sont modifiés tout au long de l’année par le Staff TITLEIST sur le Tour et que les modèles sont directement conçus à partir des indications des joueurs. 

WILSON STAFF UTILITY IRON 2020 : le cadeau de Noël de Gary Woodland !

Novembre 2019

Après un an de tests sur le parcours, cet Utility Iron de chez Wilson sort dans le grand monde après avoir fait deux tours (36 trous) dans le sac du vainqueur de l’US Open 2019 pendant l’épreuve. Face de club en maraging, pour une distance accrue, et construction Holo, pour un MOI maximal et une élévation facile, ce club devrait faire le bonheur des joueurs en délicatesse avec leurs engagements ainsi que de tous ceux qui recherchent des seconds coups longs et à grande portée, sans la difficulté de maniement traditionnelle des longs fers. Cette facilité de jeu est favorisée par un poids de 7 grammes ajouté sous la semelle du club. Le WILSON STAFF UTILITY IRON 2020 sera disponible en 18°, 21° et 24° à partir du 11 Décembre pour un tarif public de 230$.

DRIVERS MIZUNO 2020 : l’âge de la maturité. !

Novembre 2019

Fort de son grand succès sur les versions ST190 et ST190G, qui lui ont fait renouer avec la victoire sur le Tour en 2019, la firme nippone s’affirme dans sa gamme de drivers et propose pour 2020 les modèles ST200, ST200X et ST200G, dignes héritiers de leurs aînés. A noter que seul un modèle (ST200G) possède des poids amovibles et ajustables tandis que les deux autres sont simplement collés et non transformables. Le ST200X possède quant à lui un poids supplémentaire placé dans la semelle qui favorise l’envole et facilite le retour “square” de la face du club. Les trois drivers sont dotés de la technologie WAVE, pour son impact sur l’effet trampoline, ainsi que de la MIZUNO SPEEDTECH dont nous ne savons rien de plus à l’heure qu’il est. AVISGOLF vous tiendra informés de la sortie de ces modèles sur le marché français.