Conseils et stratégies

Choisir le matériel adapté à son index. De 36 d'index à "non classé".

Définir ses attentes, là est la question numéro un du joueur néophyte. Alors inutile d'y consacrer un budget délirant. AVISGOLF vous donne les clefs d'un choix cohérent qui vous permettra d'évoluer sainement dans votre futur choix de matériel.

Choisir le matériel adapté à son index. De 24 à 36 d'index.

Dans cette zone de jeu, le type de matériel adéquat est assez clairement défini. Encore faut-il faire les bons choix pour ce que l'on peut nommer l'antichambre de la performance. AVISGOLF est là pour vous y aider.

Choisir le matériel adapté à son index. De 12 à 24 d'index.

Choisir ses clubs n'est pas le plus simple lorsqu'on est dans cette zone d'index qui est à cheval entre deux architectures de club évidentes: la lame et le game-improver. AVISGOLF vous aide à faire les bons choix dans cette catégorie évolutive.

Choisir le matériel adapté à son index. De zéro à 12 d'index.

Lorsqu'un joueur se situe dans cette zone de jeu, les choses sont claires: il n'y a pas la place pour l'approximation. Regardez nos préconisations et contrôlez que vous respectez l'esprit, la lettre, ou les deux lors de votre acquisition de matériel.

(Presque) tout sur la notation des clubs par AVISGOLF.

Les notes distribuées par AVISGOLF sont elles le fruit du hasard et l'unité de mesure est-elle le doigt mouillé? Certainement pas. Loin de vous dévoiler tous nos secrets de cuisine, regardez notre vidéo qui vous donnera l'essentiel des détails... essentiels (!), pour comprendre notre notation.

Stratégie: bois 3 de parcours, ami ou ennemi?

C'est une tradition: le bon joueur possède un bois 3 dans son sac, même s'il ne lui fait pas prendre l'air si souvent. Et c'est souvent une erreur car ce club possède un loft faible et l'envol de la balle demande généralement un swing particulièrement solide. AVISGOLF fait le point sur cet ami qui ressemble souvent à un ennemi!

Shafts: ne vous trompez pas de flexion...

Le manche, c'est le moteur du club, tout le monde vous le dira. Et pour un jeu performant mieux vaut ne pas négliger sa flexion. AVISGOLF vous explique pourquoi et surtout vous indique la flexion faite pour vous.

Lames & Game Improvers: une question de niveau.

Les lames et les game-improvers se situent aux extrémités de la gamme d'index. Les premières sont faites pour les experts tandis que les seconds facilitent le jeu des joueurs "ordinaires". Et si nous échangions les clubs et les points de vue? C'est ce qu'a fait AVISGOLF.

Driving: quels progrès en 15 ans?

Les lames et les game-improvers se situent aux extrémités de la gamme d'index. Les premières sont faites pour les experts tandis que les seconds facilitent le jeu des joueurs "ordinaires". Et si nous échangions les clubs et les points de vue? C'est ce qu'a fait AVISGOLF.

GPS ou télémètre, un choix pas si compliqué.

L'un d'entre eux est plutôt réservé aux très bons joueurs tandis que l'autre donne des indications suffisantes pour une partie du Dimanche. Découvrez avec nous les grandes différences qui existent entre la montre GPS et le Télémètre.

La composition de sac qui me va bien...

Combien de wedges dois-je avoir dans mon sac? Les hybrides sont-ils plus avantageux que les bois de parcours et combien m'en faut-il? Dois-je aller vers une série complète de fers ou puis-je remplacer mes longs fers par des Utility Irons? AVISGOLF vous donne les réponses en fonction de votre niveau de jeu. 

Savoir lire les données d'un radar de swing.

Que ce soit lors d'une séance de fitting ou d'une séance de practice sur simulateur, votre utilisation d'un radar de swing n'est-elle pas plus productive lorsque vous savez en déchiffrer les données? Persuadé que c'est le cas, AVISGOLF vous aide à comprendre, en vidéo.

DIS-MOI QUELS SONT TES CLUBS, JE TE DIRAI QUI TU ES!

4 400 joueurs ont dévoilé la marque des derniers fers qu'ils ont achetés.

RESULTATS

Ils sont nombreux à s'être prêtés au jeu, outre atlantique. 4 400 joueurs ont indiqué la marque des fers pour laquelle ils avaient craqué au cours de ces derniers mois. Et ils ont dû prouver que cette envie s'est bien concrétisée par un acte d'achat. Voici le résultat de cette étude. Il appelle, of course, quelques commentaires...

Hcp 3 et en-dessous:

Dans cette zone de classement, pas de surprise. Les champions de la vente sont respectivement MIZUNO, Callaway, PING et Titleist. Suite à sa récente mise en vente, TaylorMade ne peut être comptabilisé car ses séries ont profité de prix “sacrifiés”. A noter que si ces marques proposent toutes des lames de qualité (dont les joueurs de ce niveau sont friands) l’apparition de PING dans les grosses ventes est la preuve d’une évolution dans la mentalité des joueurs (moins “no compromise” et plus en quête d’efficacité).

Hcp11 à 15:

Cette fois, aucun doute, le 1er fabricant de clubs au monde prend le dessus sur ses concurrents. Seul MIZUNO, avec ses séries 900, lui dispute le titre de champion de la catégorie. Titleist, de son côté, marque un fort recul dans cette zone de jeu, conformément à son image de clubs exigeants réservée à l’élite. Notons également que les ventes de PING restent stables, ce qui conforte son image de fabricant généraliste. 

 
 
 
Hcp21 et au-dessus:

Cette zone de jeu est celle que voudraient investir tous les fabricants du monde car c’est au-dessus de ce handicap que se trouve la  grande majorité des joueurs de golf. C’est aussi là que la guerre des prix est la plus sauvage: le joueur naviguant dans cette zone de classement est généralement plus attentif au prix qu’au détail technique de ses clubs. “Other” devient le leader grâce à des marques comme Srixon ou XXIO, mais surtout grâce à des RAM, Cleveland, Boston, Adams, etc. Parmi les grands noms, PING reste stable, Cobra s’offre son meilleur score, tout cela au détriment de MIZUNO, principalement.

 

Hcp 4 à 10:
 
 
Hcp16 à 20:

Attention, là nous entrons dans le gras des ventes. Et d’ailleurs nous constatons un nivellement des pourcentages de parts de marché ainsi que l’apparition de marques moins connues. La concurrence devient plus sauvage et TaylorMade prend la tête du fait de sa forte présence sur ce secteur mais également du fait de sa politique tarifaire (-50% sur chaque club remplacé par une nouvelle version chaque saison). Dans cette catégorie, PING s’exprime mieux, ainsi que Cobra, au détriment de Callaway, Titleist et MIZUNO. 

 

 

Nous voilà dans le tableau récapitulatif général. Callaway sort en 1ère position, suivi de près par le conglomérat formé par toutes les marques dont le nom ne figure pas dans ce camembert. MIZUNO n’est cependant pas loin, ce qui montre le bel effort de développement effectué par la marque au cours de cette dernière décennie. Titleist et PING sont assez proches, tandis que Wilson et NIKE ferment la marche (de façon définitive pour NIKE!). Cobra s’en sort avec un bon 6% qu’il doit principalement aux joueurs à haut handicap (21 et +) tandis que TaylorMade tente de survivre et ne s’en sort pas si mal. Autant le dire tout de suite: si l’étude avait porté sur l’acquisition des Bois plutôt que sur celle des fers, la position du géant de Pittsburgh serait radicalement différente. Raison de plus pour regretter le flou de la situation actuelle le concernant…

LES ZONES FORTES (ET FAIBLES) DE VOTRE DRIVER.

4 400 joueurs ont dévoilé la marque des derniers fers qu'ils ont achetés.

RESULTATS

Ils sont nombreux à s'être prêtés au jeu, outre atlantique. 4 400 joueurs ont indiqué la marque des fers pour laquelle ils avaient craqué au cours de ces derniers mois. Et ils ont dû prouver que cette envie s'est bien concrétisée par un acte d'achat. Voici le résultat de cette étude. Il appelle, of course, quelques commentaires...

Votre pro avait raison …

… quand il vous disait que votre puissance s’améliorerait en même temps que la qualité technique de vote jeu.

Et les schémas ci-contre le prouvent! Inutile de produire une vitesse phénoménale si l’énergie du coup doit se disperser dans des parties du club qui sont moins aptes à la retransmettre. C’est ainsi que nous notons que les parties les moins puissantes, latéralement, sont le talon, puis la pointe du club, pour une perte totale de distance qui frise les 20 yards (18m) par rapport à une balle centrée.

Par ailleurs, toujours en se basant sur une étude réalisée sur 5 000 coups tapés, nous observons que la faute de contact la plus fréquente correspond justement à des coups pris dans le talon et le bas du club, C’est à dire en langage simple, à des balles frappées en fade ou en slice.

 


Pour ce qui est de la verticalité de l’impact dans le club, nous notons là encore que l’écart entre la balle centrée et la balle prise dans la zone la plus faible (partie basse de la face) frise les 13 yards, soit une dizaine de mètres perdus.

La dispersion des coups, sur les 5 000 coups joués, et malgré la recherche d’une balle mieux centrée verticalement, se fait toujours majoritairement vers le talon et le bas du club, ce qui est, rappelons-le, la pire zone de frappe possible.


Les leçons à tirer de ces schémas sont simples: les joueurs qui cherchent à utiliser au mieux la zone la plus puissante de la face du club (le sweet-spot) ont tout intérêt à vérifier que la balle est correctement centrée dans le club lorsque ils sont à l’adresse et s’assurer, avec l’aide d’un pro ou d’un radar, que la balle n’est pas percutée dans un plan de swing extérieur-intérieur. 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :