Des solutions pour les situations délicates sur le parcours.

On ne joue pas…(2)

La sortie du premier opus de la série “on ne joue pas…” a suscité un grand nombre de vues et de commentaires quant à ces situations, ou attitudes, qui nous coûtent tant de points sur le parcours sans que nous en ayons conscience, qu’il nous est paru logique de traquer ces “fautes de jeunesse” dans les moindres recoins du jeu. Fort heureusement, le golfeur est généralement tellement victime de ces petites manies qu’il nous a été facile de les débusquer, pour votre plaisir mais aussi par respect pour le parcours et pour vos partenaires.

Forcer un bunker en approche

Il y a des situations d’approches dans lesquelles faire passer sa balle au-dessus d’un bunker est une mission impossible. Dans ces cas – pas si exceptionnels – l’option de jeu évidente se résume généralement à devoir se dégager latéralement ou à jouer avec l’intention de rester court du bunker en conservant celui-ci entre la balle et le drapeau. Dans cet épisode d’IN SITU, Franck vous fait découvrir une option bien souvent ignorée qui ouvre bien d’autres perspectives. Question de sable, bien sûr, mais avant tout de technique…

On ne joue pas… !

Avec les beaux jours, l’appel du terrain devient irrésistible pour tout golfeur digne de ce nom. Et, chez AVISGOLF, personne n’échappe à la règle… C’est pourquoi nous sommes heureux de reprendre nos épisodes d’IN SITU qui nous permettent de mieux coller à la saisonnalité du jeu. Alors ? On joue où on ne joue pas, comme le titre de cet épisode le laisse entendre ? On joue ! Mais on évite certaines erreurs comportementales qui nous font – bêtement – perdre trop de points bien malgré nous…

Sortie de bunker longue : le loft avant la distance.

Sortir d’un bunker de green est toujours un exercice délicat. Lorsque le green devient plus lointain, les règles de l’exercice divergent et en sortir devient moins périlleux. A condition de respecter une certaine chronologie, comme de privilégier le loft du club retenu avant d’envisager la question de la distance.

IN SITU vous offre les clefs de ce coup dont l’une des conséquences les plus fréquentes est de diminuer la pression du joueur lorsqu’il frappe son drive en direction d’une zone de trappes à sable. Un avantage non négligeable…

APPROCHES LOBÉES : pensez autrement !

Fidèle jusqu’au bout des ongles aux conseils donnés pour faire voler une balle au-dessus d’un obstacle, le golfeur ne fait que rarement attention aux conditions qui rendent ce coup impossible et n’a souvent aucune solution de secours lui permettant de rendre ce coup plus efficace et plus sûr. Ce nouvel épisode d’IN SITU va vous apprendre à vous appuyer sur l’effet de backspin. Une situation rare, vous direz-vous, mais pas tant que cela, car ce type d’approche est pratiqué par les pros dans 95% des cas… Alors, faites comme nous, pensez autrement !

Balle contre un arbre

Le coup n’est pas fréquent, il est vrai, mais quel joueur peut se vanter de ne jamais avoir été confronté à cette situation où un arbre se trouve entre le golfeur et sa balle ? 

Il s’agit précisément du thème de cet épisode de IN SITU : connaître les options de jeu (ou de drop) afin de ne pas laisser trop de point filer lorsque l’on subit cette mésaventure. Bien sûr, il faudra faire preuve d’imagination et de créativité dans la préparation du coup ainsi que dans son exécution. Mais jusqu’à preuve du contraire, cela n’est pas interdit par le petit livre vert de St Andrews…

Optimiser la mise en jeu.

Le golfeur est parfois un animal étrange … Ainsi, pour être à la hauteur de ses ambitions lorsqu’il s’agit d’engager un trou, plante-t-il toujours son tee au plus près de la ligne de départ, gagnant ainsi quelques centimètres hypothétiques. Et tous les joueurs ayant le même réflexe, cette ligne de départ ressemble trop souvent à une tranchée digne de la Grande Guerre. Pourtant, à un mètre de là se trouve une zone bien plane et régulière dans laquelle les crampons de nos chaussures s’installent confortablement. Alors que vaut-il mieux ? Tenter de gagner quelques centimètres en adoptant un placement de “Dahut” ou se garantir une zone de frappe idéale, à quelques pouces de là ? La réponse dans cet épisode d’IN SITU.

LES COUPS EN PENTE / 1. balle plus haute ou plus basse que le joueur.

Dans cette nouvelle rubrique, AVISGOLF.COM délaisse le driving range, trop planéiforme, pour traiter des questions qui ne se posent que sur le parcours. En commençant par les coups en pente, Franck nous place dans une situation commune, que les golfeurs affrontent toutes les semaines en cherchant des solutions d’alignement variées, alors que la réalité se cache dans une partie propre au club : son loft. Un épisode “initiatique” d’IN SITU qui pourrait bien ouvrir la voie à la compréhension des effets volontaires…

LES COUPS EN PENTE / 2. balle en descente.

Dans ce nouvel épisode d’IN SITU, les balles restent bloquées dans les pentes et c’est au tour du coup en descente de passer sous l’impitoyable scanner de Franck. Une fois encore, la logique abonde, guide les retouches que le joueur va apporter à son set-up et définit les limites de ce qui peut être réalisé et ce qui ne le peut pas. Sans aucun doute, la balle en descente reste l’un des coups les plus contraignants à réaliser. Il impose ses règles. AVISGOLF.COM vous apprend à déjouer ses pièges …