SuperWood : l’avenir du golf.

Le golf fait partie des sports pour lesquels l’avenir est à la fois prometteur et compromis. Prometteur car notre société comprend de mieux en mieux les axes fondamentaux du bien-être que l’on retrouve dans sa pratique (exercice, activité de plein air, socialisation) et compromis car ce sport génère une industrie polluante, ce qui va contre sa vocation et qui dérange pratiquants et observateurs, ne serait-ce que d’un point de vue moral (utilisation des dérivés du pétrole pour la fabrication des balles, chimie, produits phytosanitaires, consommation d’eau, …).

Inutile d’essayer de deviner le sort qui sera finalement réservé à notre activité favorite puisque le super-bois, communément nommé Superwood, vient de nous parvenir. Et comme le disent nos amis d’Outre-Atlantique, cela pourrait bien être un “Game changer” (une révolution)!

En un mot, nous vous avions alerté dans un éditorial paru en 2019 (“SuperWood Vs Graphène”) au sujet des recherches faites autour de la transformation du bois à des fins technologiques et il semblerait que celles-ci aient abouti, apportant la touche bio qui garantira la pérennité et le succès définitif du golf dans notre société si nous décidons de l’adopter.

Le Superwood possède des qualités mécaniques que les scientifiques expriment avec un réalisme aussi froid qu’ impressionnant : 

« Le document publié – au sujet du super-bois – offre une voie très prometteuse pour la conception de matériaux structuraux légers et performants, avec un énorme potentiel pour une large gamme d’applications ou une résistance élevée, une grande ténacité et une résistance balistique supérieure sont souhaitées » explique Huajian Gao, de l’Université Brown de Rhode Island. « Il est particulièrement intéressant de noter que la méthode est polyvalente pour divers types de bois et assez facile à mettre en œuvre », ajoute-t-il. Et à Teng Li, un autre membre de l’équipe de l’Université du Maryland de conclure : « Il est à la fois résistant et solide, ce qui est une combinaison qui ne se trouve généralement pas dans la nature. Il est aussi résistant que l’acier, mais six fois plus léger. Il faut dix fois plus d’énergie pour qu’il se fracture, que le bois naturel. Il peut même être courbé et moulé au début du processus »

En résumé, le Superwood est aussi performant que l’acier ou le titane, facile à mettre en œuvre, peu coûteux à la production … mais surtout il est bio !

Quel plaisir ce serait ! Imaginez seulement de frapper des balles avec un club en bois comme l’on fait les inventeurs du jeu, en pleine harmonie avec l’environnement qui nous entoure. Nous serions presque prêts à renoncer à quelques yards de portée au drive pour cela. Mais nous n’aurions pas à le faire car le meilleur est à venir. 

Selon le chercheur principal de l’Université du Maryland (USA), Liangbing Hu, « Cela pourrait donc en faire un concurrent (le Superwood) de l’acier ou même des alliages de titane, car il est aussi solide et durable. Il est aussi comparable à la fibre de carbone, mais beaucoup moins cher ». Et de poursuivre : « Le Superwood est également très dense, résiste bien à la compression et aux rayures, et est même intrinsèquement protégé contre l’humidité». Les choses sont donc claires: le Superwood serait capable de prendre le pas sur les shafts en fibre de carbone tressé, s’ouvrant ainsi des perspectives commerciales époustouflantes et mondiales.

Bien sûr, nous voudrions que l’industrie française réponde présent sur ce marché prometteur. Même si nous savons par avance que la critique tricolore estimera qu’il vaut mieux laisser ce marché aux fabricants actuels, beaucoup plus avancés sur ce type de sujet. Mais ils se trompent. Car comme à l’époque de la conquête spatiale, redéfinir de nouveaux objectifs permet souvent de repartir d’une feuille blanche, devant laquelle tous les acteurs sont égaux. Les américains avaient perdu l’orbite contre les Russes mais un changement de paradigme leur a fait gagner la Lune.

Certes, l’utilisation du SuperWood ne concerne dans un premier temps que les clubs. Mais pourquoi ne pas imaginer qu’il s’empare progressivement de l’ensemble des accessoires de jeu et finalement des balles ?

Un jeu 100% performant et 100% écologique : un rêve à portée de bois !

A nous de transformer ce vœu pieux en réalité car tout n’est plus qu’une question de décision… 

FdeC. 

Publicité