Mise à jour du 02/12/2022

Karrie WEBB 1 - Cameron SMITH 0 : vers un Tour unisexe ?

Parmi les nouvelles qui ont retenu notre attention, chez Avisgolf, les dernières révélations à propos d’une partie ayant eu lieu entre la pré-retraitée du LPGA, Karrie Webb, ex numéro 1 mondiale aujourd’hui âgée de 47 ans, et Cameron SMITH, 29 ans, classé 3eme mondial et vainqueur de The Open 2022, remporte sans conteste la palme d’or.

Et il y a de nombreuses raisons à cela. Mais commençons par situer l’action dans son contexte :

Deux semaines avant sa victoire à The Open 2022, l’australien Cam Smith et sa compatriote Karrie Webb décident de jouer une partie dans le Home Club américain de l’ex numéro Une mondiale et fixent l’enjeu du match à une bonne bouteille de vin (Grange Australien, env. 500€/bouteille). 

Sans que nous sachions si les deux joueurs sont partis des mêmes départs, la joueuse prend un net avantage sur Smith au fil des trous et mène au score, passée la mi-parcours. Survient alors une pluie abondante qui force les participants à stopper le jeu ce qui, réglementairement, donne la victoire à la championne.

Bien sûr, l’interprétation de ce résultat est soumise à de nombreuses conditions. 

Cam Smith avait-il déjà joué ce parcours ? Probablement car on imagine mal Karrie Webb, la joueuse aux 7 titres Majeurs , s’installer au bord du pitch & putt du parcours public du coin pour passer ses vieux jours. 

Les deux champions sont-ils partis des mêmes départs et ont-ils été confrontés au même parcours ? Pour ce qui est de la première question, nous ne le savons pas, mais pour ce qui est de la seconde, la réponse est oui. 

Cam Smith était-il dans une phase de méforme ? La réponse se trouve cette fois dans sa victoire à The Open, deux semaines plus tard. L’australien était affûté comme une lame (forgée) et c’est davantage à propos de sa compatriote qu’il faudrait se poser la question !

Mais ne poussons pas l’inquisition plus en avant : cela n’a aucun intérêt. Karrie Webb a battu Cam Smith à la régulière et cela ne nous surprend pas. Car, outre la question de la puissance, le niveau de jeu des femmes du LPGA est aujourd’hui parfaitement calibré pour répondre aux exigences des tournois modernes, au même niveau que les hommes.

Sachant que St Andrews propose désormais que les joueurs et joueuses amateurs partent de tees de départ adaptés à leur puissance moyenne, quel que soit leur index, nous pourrions imaginer un monde dans lequel les pros feraient la même chose que les amateurs, ce qui ouvrirait la porte aux tournois unisexe ou les deux genres s’affronteraient autour d’un crédo unique : que le meilleur gagne ! Le tout dans un parfait souci d’égalité. 

Vue de l’esprit, chimère, ou complaisance à la mode pour un égalitarisme à tout prix ? Pas sûr.

Car comme un hasard, l’Open d’Australie 2022 qui s’est disputé cette semaine à Melbourne a vu jouer simultanément sur le même site les prétendantes au titre national et leurs alter égos masculins. Une première pour un Open et une occasion unique de comparer le jeu des deux sexes.

Alors dans cette période de grande révolution golfique où tout est vendu comme une “option concevable”, l’universalité du golf nous sera-t-elle proposée dans une version unisexe ?

L’histoire le dira.

Ce qu’elle ne nous dit pas, par contre, c’est la date à laquelle cette bouteille de Grange Australien sera finalement consommée…

FdeC.

A la Une

02 décembre 2022, rubrique "Tests Vidéos"
Driver TITLEIST TSR 3 : un (quasi) “sans faute”.

L’exploration de la gamme de drivers TSR de Titleist est riche en surprises. Après un TSR 2, plein de qualités mais qui nous a paru un peu pauvre en tolérance, le modèle 3 redistribue les cartes et repositionneLire la suite

02 décembre 2022, rubrique "SWING STUDIO"
F2C SWING STUDIO : les clés de la posture/1.

Une fois le club en main, le joueur place son corps devant la balle. Un exercice simple mais qui conditionne totalement le type de geste que le joueur va réaliser, et qui doit donc être effectué scrupuleusement. Le but de l’opération ? Tenir compte des impératifs de symétrie que nous nous sommes fixés tout en introduisant des notions et des points de repère essentiels pour le déroulement du swing à venir. A mi-chemin de l’exploration de la phase statique du swing, une logique générale commence à apparaître…

Vidéo réservée aux membres youtube 

IN SITU : Des solutions pour les situations délicates sur le parcours.

Abonnez-vous à la newsletter

ACTUALITES

Fers PING i230 : quand le Pingouin devient Empereur.

Si le lancement de la série de fers i230 , en France, ne restera pas dans les annales de la communication, les clubs qui la composent risquent bien de rester gravés dans les mémoires parmi les grandes réussites de ce début de 21ème siècle.
Car sans doute possible, la marque au Pingouin vient de frapper un grand coup. Mieux encore, elle réalise cette prouesse sans avoir recours à une technologie alambiquée ni à des modifications de lofts particulières (fer 7 à 33°). La canne proposée est un cavity-back aux lignes adoucies par rapport à son prédécesseur – le fer i210 – à l’offset mesuré, tout comme sa top-line et sa largeur de semelle. Sur les clubs les plus longs (fers 5,4,3), la tête de club a été légèrement raccourcie dans le but d’obliger le joueur à se concentrer sur le centrage de la balle et de lui fournir un contact plus solide, ainsi que quelques yards supplémentaires.
A l’instar des MODEL CB de WILSON, le gros du travail a porté sur l’équilibrage – au tungstène – de la tête de club, PING ayant su, ensuite, imposer son toucher “maison”, à grands renforts de polymères, et d’élastomère, positionnés à l’arrière de la tête du club (médaillon).
Si le défunt i210 a fait le bonheur des joueurs de la catégorie Player’s et de nombre de joueurs à un chiffre, le i230 élargit son spectre de clientèle du fait de sa tolérance et se positionne déjà comme l’une des cannes les plus convaincantes de la saison – voire des saisons – à venir.
Notre test en vidéo dans les jours prochains.

MIZUNO JPX 923 Hot Metal, HL et Pro : nickel chrome !

Mizuno revient avec l’une de ses gammes les plus demandées, mise à la mode 2023 : les JPX 923. Cette nouvelle évolution propose trois modèles qui sont désormais disponibles auprès des revendeurs de la marque, à savoir les Hot Metal, les Hot Metal Pro et les Hot Metal HL, qui sont respectivement conçus pour les joueurs dont l’index de jeu est moyen-supérieur, moyen-inférieur et, concernant les HL, pour les joueurs en perte de vitesse qui veulent retrouver de la portée de balle par des lofts augmentés.

Plus que l’architecture de ces clubs, à proprement parler, la grande nouveauté de ces allitérations 2023 repose dans l’évolution du matériau employé dans la fabrication des faces de clubs de la gamme. Nous connaissions – et apprécions – les atouts du Chromoly qui était jusque-là assorti à un acier au carbone 4110 mais, cette fois, le chromoly a été enrichi au nickel et associé à un acier plus souple: le 4335. Pour avoir eu l’occasion de tester ces séries, nous pouvons d’ores et déjà confirmer qu’il s’agit d’une amélioration.

Par ailleurs, un travail de fond sur le châssis de ces clubs aura permis des placements des centres de gravité très bas, lorsque nécessaire (sur la série HL notamment), augmentant ainsi leur tolérance tout comme leur taux de backspin. 

Avec ces nouveaux produits, MIZUNO confirme une fois de plus sa formidable créativité et propose des sensations de frappe dont seul MIZUNO a le secret. 

Nouveaux Drivers Titleist TSR : pas que pour M.O.I. !

Titleist, fleuron d’Acushnet, est une marque qui plaisante très peu avec le matériel de jeu. Le sérieux fait partie de l’ADN maison. Ainsi, lorsque le fabricant promet une avancée à la sortie d’un nouveau modèle, il est rare qu’il s’agisse d’une simple pirouette commerciale. Alors que peut-on attendre de mieux que les drivers TSi qui ont convaincu nombre de joueurs du PGA Tour au fil des deux dernières années ? Eh bien les TSR, évidemment ! S’ils n’annoncent pas une véritable révolution, les nouveaux drivers de la marque (TSR 2, 3 et 4) profitent d’une esthétique encore plus pure et conservent fort heureusement le fantastique insert en titane qui a rendu la gamme TSi particulièrement performante, tant en distance qu’en sensations.
Si des informations plus précises n’ont pas encore été données par la marque, les joueurs les ayant testés (des pros du Tour Staff Titleist) font part d’un gain de 2 mph en moyenne, ainsi qu’un gain de distance principalement lié à l’aérodynamisme de la canne ainsi qu’à l’avancée de son centre de gravité, plus proche de la face. Ceci nous laisse à penser que la nouvelle gamme TSR offre un moment d’inertie inférieure à la version précédente mais le compense notamment par la suppression de lignes inutiles.

PUTTING : le tableau de référence.

Si vous pensez que prendre deux putts par green, c’est bien (c’est-à-dire 36 putts pour boucler un tour conventionnel), jetez un œil au tableau qu’AVISGOLF a traduit sur la base de données fournies par l’un de nos confrères américains : ce dernier risque de vous faire changer de point de vue.

Si vous ne vous reconnaissez pas, pas de problème sachez simplement que dorénavant vous avez un objectif chiffré à atteindre !

Une façon simple et efficace de définir les secteurs de jeu dans lesquels vous pouvez économiser des points…

Tests vidéos récents

26 novembre 2022, rubrique "Tests Vidéos"
Fers MIZUNO JPX 923 HotMetal HL : de la puissance pour les non-puissants.

C’est le dernier né de la famille JPX 923, chère à MIZUNO. Ce modèle HL (pour High Launch) profite à 100% des avantages du Nickel Chromoly – dont il est constitué – et nous propose un savant mélangeLire la suite

19 novembre 2022, rubrique "Tests Vidéos"
Fers PING i230 : attention, Best seller !

La marque au Pingouin vient de mettre sur le marché le remplaçant de la semi-lame i210 qui a eu, les années passées, un franc succès auprès des joueurs « à un chiffre » et des joueurs pros en quête de… Lire la suite

17 novembre 2022, rubrique "SWING STUDIO"
F2C SWING STUDIO : Bonus épisodes 2 et 3.

C’est armée d’une liste de questions qu’Anne-Laure va challenger Franck afin de terminer le thème du Grip évoqué dans les trois premiers épisodes du Swing Studio. Une occasion rêvée de confronter sa réalité à la votre et de finir en soulevant les derniers points qui comptent réellement lorsqu’il s’agit de la prise du club. D’une curiosité des plus pertinentes, Anne-Laure parviendra même à deviner le thème des épisodes à venir. Alors divinatrice ou clairvoyante ? Ni l’un ni l’autre. Simplement logique afin d’empiler un second étage inébranlable sur le building de votre swing.

Vidéo réservée aux membres youtube 

17 novembre 2022, rubrique "100% SWING"
100% SWING : le Forward Press.

Pour certains, ces mots ne sont qu’un anglicisme de plus dans la mystique golfique. Pour d’autres il s’agit d’un mouvement préparatoire qui se place dans l’anté-swing, dont le but est de favoriser une mise en mouvement fluide du club pour une coordination du corps maximale. Pour d’autres encore, il s’agit simplement d’introduire en amont du geste la notion de l’effet dynamique sur laquelle repose cette “pression vers l’avant” (traduction littérale). Vous avez dit 100% Swing ? Nous y sommes en plein !

Vidéo réservée aux membres youtube

12 novembre 2022, rubrique "Tests Vidéos"
Hybride MIZUNO ST-X 220 : franc comme l’or !

S’appuyant sur une gamme d’hybrides particulièrement riche (Fly-Hi, CLK, JPX) MIZUNO pousse encore plus fort pour conquérir toutes les niches dans ce domaine. L’hybride ST-X 220 est positionnéLire la suite

09 novembre 2022, rubrique "IN SITU"
IN SITU : Driver vs Fer d’Engagement.

Lorsqu’on parle de coup de départ, tous les regards se tournent vers le driver et la puissance symbolique qu’il dégage. Mais QUID des autres options qui s’offrent au joueur lorsqu’il s’agit de frapper son coup d’engagement ? Le driver serait-il vraiment le seul outil adapté à cette tâche ? Bien sûr que non. Car en fonction des conditions de jeu, il pourrait même devenir une piètre solution par rapport à ce qu’offre un fer d’engagement. 

Un épisode d’IN SITU qui pourrait bien vous faire économiser des points …

Vidéo réservée aux membres youtube

04 novembre 2022, rubrique "Tests Vidéos"
Bois de parcours MIZUNO ST-X 220 : un parfum de “Z”.

Bien que le fabricant de clubs japonais ne soit pas passé maître dans l’appellation de ses clubs, le bois de parcours ST-X 220 est bien le nouveau venu dans la gamme de ses bois pour 2023. Digne héritier deLire la suite

02 novembre 2022, rubrique "Swing Studio"
F2C Swing Studio Épisode 3 : le grip détaillé /2

Gant ou pas gant ? Quelle est la bonne surface de contact avec le club et quel type d’accroche dois je réaliser entre les deux mains ? Quel est l’exercice que je dois faire pour savoir si mes mains sont bien alignées en fonction du placement de la face de club ? Autant de questions, autant de réponses fournies dans ce troisième épisode consacré au grip, pour en finir avec ce lien essentiel et poursuivre la quête du F2C Swing Studio vers un swing juste et simple.

Vidéo réservée aux membres youtube Ultra-Fans !

30 octobre 2022, rubrique "Tests Vidéos"
Fers MIZUNO JPX 923 Hot Metal Pro : préparer l’avenir.

Quand on sait que la gamme JPX de MIZUNO repose sur un cavity-back réalisé principalement pour les joueurs « Challengers » on peut prendre à la légère la version pro de la série Hot Metal. Celle-ci possède pourtant… Lire la suite

GOLF & SANTÉ : un grignotage d’Éternité.

Le golf est-il bénéfique pour la santé ? A cette question simple, certains crient à l’évidence tandis que d’autres se lancent dans la description de leur dernière lombalgie. Pour en savoir plus, Avisgolf a fait appel à un docteur – non golfeur – pour lui demander d’analyser les études existantes sur le sujet et nous donner un point de vue neutre, sans implication affective. Le résultat est surprenant, et pourrait bien constituer une base de réflexion exhaustive sur l’avenir d’un sport voué au succès.